La population provoque aussi une limite

La protection des civils :


Pour bien protéger les civils il faut déjà qu'ils aient bien assimilé ce qu'est un volcan, les dangers qu'il peut provoquer et ce qu'il faut faire ou ne pas faire lors d'une éruption.

Tout ce travail nécessite une bonne coordination entre les volcanologues et les responsables politiques (maires,préfets,ministre...).

Selon le type d'éruption, des plans d'alertes, d'évacuations, de secours sont mis en oeuvre par les autorités civiles(policiers, gendarmes...).

Des associations médicales d'urgences(Croix rouge...)doivent également être sur place pour pouvoir intervenir rapidement s' il y a des blessés.

Depuis une vingtaine d'années, les progrès scientifiques; en matière de prévention; se sont nettement améliorés et les volcanologues ont ainsi pu sauver des milliers de vies humaines

La prévision des éruptions ont lieu en deux étapes: l'évaluation du risque puis la délimitation d'une zone à risque ainsi que l'évacuation de cette zone

Pour surveiller et prévenir l'éruption d'un volcan, il faut :


-bien connaître son passé; l'histoire est différente pour chaque volcan,
-étudier l'évolution de sa morphologie suite aux érosions, aux conditions météorologiques,,,

Toutes ces préventions permettent d'évaluer le moment de l'éruption et son intensité ainsi que où tomberont les produits volcaniques; ainsi on peut confectionner une carte des risques qui aidera les secours.

On recense jusqu'à présent 265 000 morts dû au éruptions volcaniques depuis les années 1700.

Aujourd'hui, 500 millions de personnes sont concernées par les risques volcaniques.

Aussi étonnant que cela puisse paraître une très forte accumulation de population s'éffectue à proximité des volcans; malgré les risques apparents.



Quelques grandes éruptions dans le monde :



- 24 août 79 : l'éruption du Vésuve détruit la ville de Pompéi. Environ 30 000 morts.

- 10 avril 1815 : l'éruption cataclysmique du mont Tambora
(Sumbawa, Indonésie)
, sans doute la plus importante du millénaire, fit exploser le sommet qui perdit 1 500 mètres d'altitude. Plusieurs dizaines de milliers de personnes moururent, soit directement, soit suite au bouleversement climatique mondial qui suivit (famine suite à « l'année sans été »). Les cendres recouvrent un territoire grand comme la France.

- 27 août 1883 : l'éruption du Krakatoa recouvre la capitale de l'Indonésie, Batavia (à l'époque), de cendres et provoque un raz-de-marée.
Plusieurs dizaines de milliers de personnes sont morts pendant cette éruption.

- 8 mai 1902 : l'éruption de la montagne Pelée (Martinique) détruit la ville de Saint-Pierre. Environ 30 000 morts.

- 18 novembre 1985 : l'éruption du Nevado del Ruiz (Colombie) détruit la ville d'Arnero. Environ 24 000 morts.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×